Livraison et retours

Les commandes seront envoyées dans les 24h après validation du paiement via le transporteur choisi (Mondial Relay, Colissimo, Chronopost,...).
Les envois se font du lundi au vendredi. 
Les délais mentionnés ne sont qu'à titre indicatif et en jours ouvré.

Les livraisons sont faites à l’adresse indiquée sur le bon de commande qui ne peut être que dans la zone géographique convenue. Les commandes sont effectuées par La Poste via COLISSIMO, service de livraison avec suivi, remise sans signature, MONDIAL RELAY ou CHRONOPOST. Les délais de livraison ne sont donnés qu’à titre indicatif ; si ceux-ci dépassent trente jours à compter de la commande, le contrat de vente pourra être résilié et l’acheteur remboursé. L'association French Kiss magazine pourra fournir par e-mail à l’acheteur le numéro de suivi de son colis. L’acheteur est livré à son domicile par son facteur ou livreur. En cas d’absence de l’acheteur, il recevra un avis de passage de son facteur ou livreur ce qui lui permet de retirer les produits commandés au bureau de Poste ou relais colis le plus proche, pendant un délai indiqué par les transporteurs. Les risques liés au transport sont à la charge de l'acquéreur à compter du moment où les articles quittent les locaux de l'association French Kiss magazine. L’acheteur est tenu de vérifier en présence du préposé de La Poste ou du livreur, l’état de l’emballage de la marchandise et son contenu à la livraison. En cas de dommage pendant le transport, toute protestation doit être effectuée auprès du transporteur dans un délai de trois jours à compter de la livraison.

Politique de retour et d'échange

Tout article arrivé défectueux ou qui ne vous convient pas peut être remboursé ou échangé.  
Pour ce faire, envoyez-nous un mail à l'adresse shop(at)frenchkissmagazine.fr

Politique de livraison

French Kiss magazine

95000 Cergy - France

Les opinions exprimées ne sont pas nécessairement celles de la rédaction, et les actions représentées en photos n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs. En aucun cas la rédaction ne saurait encourager ou cautionner l’accomplissement d’actes dangereux ou illicites. Nous vous rappelons que la dégradation volontaire d’un bien appartenant à autrui est punie de peines de prisons et de lourdes amendes, en vertu de l’article de loi 322-1, 322-2 et 322-3 du code pénal.

Réseaux sociaux

  • Instagram
  • Vimeo
  • Facebook
  • Twitter
  • Tumblr Social Icon